portrait carolineNB


De l’ombre à la lumière
Hier...
A l’heure de mon choix professionnel, PHOTOGRAPHE, est le seul mot qui flashait quelque part dans mon ombre intérieure. L’art photographique se consommait en noir et blanc, à ses côtés la couleur respectueusement prenait place. Pacsée à son photographe, la famille française de génération en génération rythmait et rangeait les événements de la vie dans ses albums. Trois ans d’apprentissage chez un meilleur ouvrier de France m’ont mis dans le bain…. J’étais certifiée ! C’est ainsi qu’avant l’aube de ma majorité, j’ai quitté ma Normandie natale avec un aller simple pour la capitale. Révélateur et fixateur composés "maison", prise de vue à la chambre, repique sur plans films ; toute la chaine, du doigt sur le déclencheur à la livraison sonnait sur deux notes : ″rigueur et soin ″ liées à l’incontournable "carte client roi" du moment. Tapie dans le reflet des lampes à sodium des laboratoires professionnels, j’ai cadré, poussé, maquillé, tiré, tant la nature que les êtres humains, révélant, dans la pénombre, des images que je trempais dans une succession de cuvettes. De Paris à Toulon en passant par Toulouse, de laboratoire en laboratoire ; le numérique est arrivé sur la pointe des pieds pour finir en tête du marathon mondial, coupant l’interrupteur de la lumière rouge, et laissant à la pénombre le soin d’enterrer un métier et tout son savoir. Les reflex rouillent et les cuvettes se dessèchent.

Aujourd’hui...
J’ai quitté l’ombre, troqué bobines et plans films contre une carte SD, hypothéquant l’agrandisseur chez Monsieur Adobe. Ma passion du noir et blanc est intacte, j’ai apprivoisé le reflex numérique et son binôme l’ordinateur. En parallèle de mon parcours professionnel, j’image la nature, la révélant dans le reflet de moi-même, hier secrètement, aujourd’hui : j"eauZêtre" sur les murs.

Demain...
Mes pas me guident sur des sites où je passe des heures à marcher, respirer, crier, chanter, sentir et me délecter de plaisir dans cette immensité solitaire, sous la pluie, le vent, la tempête, reliée aux nuages, au froid, au chaud, aux couleurs, aux odeurs, au salé, aux sons des oiseaux…..je me sens ancrée et reliée à la puissance des éléments. Je m’incline devant l’énergie que des humains ont su donner et donnent toujours pour préserver de magnifiques espaces vivants. La TERRE s’exprime et offre une variété de lieux habités de vies multiples tant végétales qu’animales générant un climat vibratoire de moments uniques que je tente de fixer Les différents messages que cette Terre révèle, résonne avec notre humanité profonde et nous connecte à l’essentiel de l’Etre

signature carolinelamotte photographe
Photographe